Souviens-toi

Spectacle de la Cie ON OSE (06), vu à Avignon Off 2016, le 12 Juillet, 19h30, au Théâtre du passage

Interprètes : Déborah Falbo, Jérémy Fouix

Genre : Clown

Public : Tous dès 6 ans

Durée : 1h

Création 2016

Chronique rédigée par Geneviève et Eric

Je suis arrivée devant le théâtre, il y avait beaucoup de monde qui faisait la queue. Quand la porte s’est ouverte, il y avait un grand rideau noir qui encerclait la scène, des strapontins rouges très confortables. Les deux comédiens sont arrivés sur scène en tenue de clown avec leurs nez rouges. Au début de la pièce ils commencent par se rencontrer, se connaître et sympathiser. Petit à petit, ils éprouvent des sentiments l’un envers l’autre et finissent par donner la vie. Cette fin de la pièce m’a bien plu. A la fin du spectacle, les deux clowns ont remercié le public en applaudissant chaleureusement. Je n’ai pas tout compris de leurs interprétations, il y a des choses qui ont dû m’échapper, on ne peut pas toujours tout comprendre. Voilà mon avis personnel qui n’engage que moi. Geneviève

Les deux personnages arrivent dans le public pour assister au spectacle… qui est annulé pour "non respect du droit des artistes", selon ce que nous annonce la voix Off. Alors, forcément, les deux clowns se retrouvent sur scène. Le plateau est nu pour accueillir les loufoqueries et les amours de ce duo ravissant, Koko et Kiki, en costumes assortis. Ils se tournent autour, se hument, bref, ils s’aiment et nous le montrent. Et comme l’amour, c’est la vie, ils partent explorer les souvenirs extraits du cerveau de la jeune femme : les voilà embarqués sur un bateau dans la tempête, nageant au fond de l’océan comme si nous y étions, et ils réussissent à m’emmener dans leur joyeuses clowneries improbables. Les deux comédiens sont tous les deux très bons dans cet exercice, sans en faire ni trop, ni trop peu, et en gardant une fraîcheur naturelle. Mais quand, rentrant une dernière fois dans le cerveau de Madame, Koko découvre qu’elle attend un bébé, c’est la panique et la course-poursuite qui s’ensuit vient donner un second souffle en fin de spectacle. L’occasion de montrer une facette plus énergique, donner un rythme d’enfer à cette entrée au paradis. Car bien sûr, Koko est très content d’accueillir ce bébé et de poursuivre l’aventure avec sa Kiki.

Un spectacle de clowns poétiques et amoureux pour passer un agréable moment. Eric

Retour à l'accueil