zOrozora dans Homocordus (2e version)

Présent sur le Festival OFF 2017 sous le titre "Une histoire de la musique"

Spectacle de la Cie zOrozora/Les Inédits (38), vu à Avignon Off 2016, le 11 Juil, 14h20, au Rouge-gorge

Dir. artistique, mise en scène, scénario : Richard Navarro

Interprètes : Charly Astié (chant, guitare), Hélène Duret (chant, clarinettes), Sylvain Rabourdin (chant, violon, mandoline)

Ethnomusicologue conseiller : Guy Bertrand

Genre : Théâtre musical

Public : Tous dès 6 ans

Durée : 1h10

Jauge adaptable intérieur/extérieur

Création 2016 dans une nouvelle version

(Salle 200 pl)

Nous avons tous entendu parler d'Homo Erectus ou d'Homo Sapiens. Voici maintenant trois représentants d'un autre ancêtre, l'Homocordus, incarné par H.Duret, C.Astié et S.Rabourdin, jeunes musiciens virtuoses qui nous emmènent dans un voyage jubilatoire dans le temps! En commençant par le Paléolithique avec la découverte fortuite de sons agréables sur cordes frottées puis de leur agencement délibéré en suites rythmées, le spectacle illustre de manière musicale avec jeu théâtral et vidéo les principales étapes de l'histoire de la musique. En neuf tableaux, la chronologie est dressée autour d'étapes-clés: Antiquité, Moyen Age, Lully, Vivaldi, Bach, les XIXe et XXe siècles. Se succèdent par exemple des mélodies très anciennes, des chants de troubadours, des extraits des "24 caprices" de Paganini, un French Cancan, des airs traditionnels, etc., tous superbement interprétés sur des instruments très divers. Enfin blues, rock, techno envahissent le ciel du XXe siècle, avec des buildings en fond de scène. Plein d'humour, parfois déjanté ou un brin satirique, c'est un spectacle à la fois jubilatoire et didactique. Sur un fil narratif passionnant, la mise en scène excellente déroule intelligemment ce parcours semé de merveilles. Une très belle histoire, qui a été ovationnée avec énergie.

La transmission des connaissances est ici tellement enthousiasmante qu'on en redemanderait tous les jours ! Ainsi un air de Brahms donne aux artistes l'occasion d'expliquer avec force exemples amusants "la fine frontière" qui sépare la musique savante et la musique populaire. Dans un clin d'oeil amusant, voici Vivaldi jouant en soutane escorté de deux religieuses affairées ! Ou encore, une phrase musicale de Paganini déchaîne les musiciens, et nous partons en voyage à leur suite à la découverte de toute la musique occidentale du XXe siècle. Au fil de cette évocation, "Homocordus" m'a fait découvrir nombre d'instruments anciens (vièle, épinette, rhombe, etc.), avant qu'apparaissent le clavecin, la flûte à bec, les mandolines, le violon, la clarinette. Les morceaux sont amenés avec humour et joués avec la facilité que donne la virtuosité. Hélène, Charly et Sylvain joignent l'art théâtral à leurs talents musicaux. Il y a de la comédie, de la pantomime, des pas de danse, du burlesque élégant. L'attention est toujours maintenue en éveil par quelques fils narratifs. Ainsi une amusante intrigue sur le thème de la séduction se noue et se dénoue de tableau en tableau. Les costumes évoluent. Sobres et clairement évocateurs, ils s'associent aux images vidéo de fond de scène pour planter une époque, un style. Le final, magnifique, installe l'humain et sa musique dans un ralentissement galactique qui nous ramène aux sons premiers du paléolithique et le spectacle se termine sur l'image d'une onde sonore qui s'éteint. J'en sors le sourire aux lèvres et pleine d'enthousiasme.

Avec "Homocordus", le public se détend, apprend, rit, se chouchoute le nerf auditif. Ce spectacle qui rend heureux est fait pour tous, mélomanes ou non, petits et grands. Il est adaptable à tous types de salles. La Cie peut aménager la création lumière en fonction de la particularité des lieux de diffusion : monuments historiques, extérieurs, scènes réduites. zOrozora propose également des activités de découverte, ateliers, etc., qui peuvent être personnalisés.

Catherine Polge

Sur le blog : précédente version du spectacle, Avignon Off 2015

http://vivantmag.over-blog.com/article-homocordus-par-zorozora-124206758.html

Retour à l'accueil