Nyctalopes

 

Photographie Yann Masera

Spectacle de la Compagnie Deraïdenz (84), vu le 18 mars 2018, à "Viens Voir ! Lieu de curiosités artistiques" à Tavel (30).

De : Baptiste Zsilina
Avec : Coline Agard, Léa Guillec, Sarah Rieu, Baptiste Zsilina

Genre : Théâtre, marionnettes, masques
Public : Tout public à partir de 10 ans
Durée : Environ 60 min


La jeune compagnie avignonnaise Deraïdenz  est en pleine construction de "Nyctalopes", pièce récemment présentée à l'issue de différentes périodes de résidences - la dernière en date, le 18 mars à "Viens Voir ! Lieu de curiosités artistiques" à Tavel.

 

Cette nouvelle création marque la rencontre du spectateur avec un monde peuplé de créatures et de cauchemars mis en lumière, dans lequel les quatre acteurs partagent la scène avec les marionnettes... une atmosphère surprenante, sombre, mais pas que !
La matière scénique est déjà développée sur une heure environ ; trois parties nous guident à travers une succession de tableaux aux images marquantes et soignées. Le doute s'installe dès la scène d'ouverture : rythme lent, comme une plongée par paliers, dans d'inconnus méandres où l'inconfort côtoie d'hésitants rictus.
Parfois le poétique s'assortit au risible, la traversée offrant un ambitieux mélange des genres et des jeux, sans oublier le rôle actif de la musique - composée pour la pièce - sur nos ressentis de spectateurs.


C'est une tendre cohabitation qui mêle les acteurs et leurs fidèles marionnettes, celles-ci d'ailleurs pensées et entièrement réalisées - ainsi que les masques - par Baptiste Zsilina, auteur du projet et comédien. Tout aussi incarnées que leurs manipulateurs, ces présences impressionnantes sont toutes empreintes d'un beau monstrueux.
Indéniablement, les images s'impriment tout en finesse mais avec force, servies par des subtilités de jeu et d'esthétique, qui vont chercher l'émotion profonde, au-delà du malaise que peuvent provoquer certaines scènes. On passe par ce méandre pour atteindre une profondeur d'image qui parle fort et interroge.

 

En promenades inquiétantes et enveloppantes, parfois pleines d'énergie et de drôleries, l'équilibre est tenu jusqu'au bout pour ne jamais nous lâcher entièrement vers de trop sombres issues, mais offrir d'une main sereine ce qui demeure lumière et apaisement au milieu du noir des cauchemars.
Découvrez "
Nyctalopes" lors de sa première, début juin 2018 sur Avignon ! 


ER

Retour à l'accueil