Compagnie Monsieur K

Place du cloître, Plein air dans le cadre de Villeneuve en scène

Vu le jeudi 12 juillet à 18h30

 

Écriture : Karl Valentin, Romuald Leclerc, Alain Sionneau

Mise en scène : Alain Sionneau, Romuald Leclerc

Interprète : Romuald Leclerc

 

Dès 12 ans

Théâtre et art du mouvement

 

Villeneuve en scène, fin d’après-midi. Dans la cour intérieure va se jouer le spectacle que je suis venue voir. Dans cette alcôve de pierre, des petits gradins disposés à 360° autour d’un espace réduit. Pas d’autre décor… Ambiance intimiste. Les spectateurs arrivent peu à peu. On attend que ça commence et c’est là tout l’enjeu du spectacle. L’unique acteur déboule et se mêle au public. Globalement je suis assez facilement emportée dans son univers grâce à son énergie débordante. La poésie de ce spectacle et l’émotion transmise par l’acteur ont réussi à me réconcilier avec le mime et le nez rouge de clown.

Charlotte

 

L'entrée de l'acteur était drôle, j’ai beaucoup ri quand le comédien fait le clown. Le décor était super, au fond d'une cour, bien au frais... Je vous recommande cette pièce...

Eléa (12 ans)

 

Quel bel endroit que cette cour intérieure à l’air libre au cœur de la vieille ville de Villeneuve-Lès-Avignon. Je m’installe sur l’un des gradins en bois qui entourent la scène. En son centre dessiné à même le sol, un petit carré noir m’interpelle. Je suppose qu’il est là pour ça. Soudain un homme se précipite au milieu des spectateurs. Sa haute stature et sa voix profonde imposent immédiatement sa présence et donnent la tonalité du spectacle. D’ailleurs après la représentation, je me suis dit que tout était déjà contenu dans ces premiers instants. Il se meut avec agilité dans l’espace, il court, il gesticule et se contorsionne. Il interpelle les spectateurs ou s’assoit à côté d’eux sans pour autant sembler envahissant. Il rayonne de la joie qui indubitablement l’anime. Il me transmet avec générosité son plaisir d’être là et je l’accepte sans restriction. Il danse, il mime, il fait le clown, il chante, il déclame, joue plusieurs personnages, parfois tragique, souvent comique ou loufoque et toujours surréaliste. Il peut tout faire et le fait bien. J’éprouve un profond sentiment de joie enfantine que je croyais avoir perdu récemment. Vivement son prochain spectacle.

Jérôme

 

La pièce se passe à l'extérieur, au frais et dans un endroit remarquable. On s'installe et là déboule un spectateur qui apparemment est en retard et se plaint que la pièce ne commence pas. C'est le comédien. Tout au long de la pièce, il danse, mime et nous transporte dans son spectacle. C'est drôle, proche du public, un peu court à mon goût mais j'ai passé un agréable moment. À voir!!!

Christophe

 

Le chant des cigales nous accueille dans ce cercle de gradins en bois à taille humaine présageant une proximité avec le comédien. L’artiste, à l’allure d’un spectateur, prend place, d’un côté puis de l’autre et nous embarque avec lui dans son imaginaire. Il nous fait entrer dans un cirque où il mime avec brio un trapéziste, un lanceur de couteaux, un funambule… jusqu’à une danseuse tombée dans un puits ! Il faut suivre l’énergie envoyée par cet acteur caméléon, le public rit ! Esprit fatigué s’abstenir, c’est votre ouverture d’esprit et votre disponibilité tout entière qui sont attendues pour accueillir ce spectacle atypique.

Ludmila

 

Retour à l'accueil