Dessous d'Histoire
Dessous d'Histoire

Spectacle de la CIA : Compagnie internationale Alligator (Montpellier, 34). Vu le samedi 10 novembre à 16h à Lavérune (34).

Metteur en scène : Frédéric Michelet
Avec : Laure Caillet, Didier Chaix, Frédèric michelet, Agnès Saraiva, Didier Taudière et Simon Valluet

Genre :Théâtre de rue
Public : Tout public
Durée : 1h30

Informée qu’une intervention de la CIA se tiendrait ce samedi, sur la place de l’église à Lavérune, nous nous munissons d’une arme de destruction massive (le parapluie) et c’est parti!! 

La CIA Compagnie Internationale alligator a donc investi la place publique pour une représentation, non pas d’espionnage mais une création théâtrale de rue. Le décor majestueux est planté : quelques containers poubelles, des éléments de bric et de broc, des costumes de fortune, bref des objets de tous les jours, qui laissent champ libre à des acteurs détonants. Nous nous préparons à voir et écouter 2 400 ans d’Histoire de l’Homme (et de la Femme !!!). Tout débute par la question : l’histoire de l’humanité commence quand en fait ?

Le spectacle se manifeste alors, s’élève, se diffuse dans les moindres recoins de la rue, tout autour de nous. Il évoquera durant 1h30 des événements ayant marqué l’Histoire d’une manière ou d’une autre. Le philosophe Socrate, le discours de Simone Veil pour le droit à l’avortement, puis Gandhi côtoiera Archimède et pourquoi pas Dark Vador, mais aussi Hitler, Louise Michel… Juché sur une échelle, une guirlande de Noël sur la tête, Jésus semble bien en peine et nous fait bien marrer.

Nous sommes perdus dans les époques, des allers et retours sans cesse, un acteur déboule à droite, un autre derrière nous, on se déplace le poing en l’air en suivant Spartacus nous menant, nous les esclaves à la révolte, jusqu’aux tranchées de Verdun. Les comédiens sont extraordinaires, leur énergie est communicative, on danse à la "libé", on se révolte avec Léon Blum, on hue De Gaulle lors les manifs de 68 qui comprend bien alors qu’ "il ne les a pas compris !".

Les acteurs ne se contentent pas de rejouer la scène historique, ils nous amènent à réfléchir par leur réadaptation de la scène originale, ils jouent avec nos émotions. L’Histoire est faite pour en tirer des leçons et rendre la société meilleure… Nous  nous posons alors la question : est-ce que toutes ces batailles ont changé le monde, quelque part cela l'a fait évoluer mais l’actualité démontre bien que non ! L’Homme perd de vue rapidement les combats et erreurs du passé, et ceci est bien nécessaire pour avancer. Ce spectacle est là pour nous rappeler que rien n'est gagné. Les guerres, les philosophes, les combattants pour une société plus juste, tous ces tortionnaires ou héros ont marqué leur temps mais l’histoire peut se répéter et les « acquis » ne le sont jamais vraiment.

Cette représentation est pour moi avant tout un outil d’éducation populaire génial et ludique, elle devrait être obligatoire à l’école, vous savez, ce qu’on nomme « éducation Nationale » !! On y est tous passés. Assis sur une chaise à écouter un « maître » nous évoquer des vérités et occulter de nombreux faits en toute objectivité...

Et enfin pour clore le spectacle et cet article nous dirons que "l’Histoire, c’est à nous de l’écrire… bon on commence quand ?"

Laurence Malabat

Retour à l'accueil