Fourberies
Fourberies

Fourberie(s), de la compagnie d’Henry (81) vu le 22 juillet 2019 à 17h55 à l’Adresse dans le cadre du festival Off d’Avignon, du 9 au 28 juillet 2019.

Auteur : Molière

Mise en scène : Anthony Le Foll

Avec : Matthieu Penchinat, Erwann Valette, Marie Gallot, Anthony Le Foll

Musicien : Aladin Chaboche

Genre : Théâtre
Public : Tout public à partir de 10 ans
Durée : 1h30

Quatre personnages nous accueillent en musique de façon très conviviale alors que nous rentrons dans la salle. Sur le plateau, une scène de 4mX4m , faisant office de podium et décor.

L’un des personnages nous fait une présentation rapide de Monsieur Poquelin et de son œuvre… Ils nous fait un rapide résumé de la trame des Fourberies de Scapin (Octave, fils d’Argante, s’est épris de Hyacinte, jeune fille pauvre et sans pédigrée, qu’il vient d’épouser alors que son père est parti en voyage et qu’il souhaitait le marier avec une autre. Octave craint les réactions de son père et fait appel à Scapin, valet de Léandre, pour l’aider dans cette affaire…) Bref, une des pièces les plus jouées du répertoireVoilà pour le côté pédagogique.

Les comédiens, habillés de façon contemporaine et utilisant des accessoires pour chacun de leurs personnages, se changent à vue et s’amusent ensemble. Ils virevoltent, dansent, chantent, les hommes jouant des femmes et vice versa, comme pour nous perdre dans l’histoire et nous inciter à porter notre attention sur le jeu décalé, burlesque et clownesque. Un musicien en direct vient illustrer et ponctuer habilement les scènes, complétant l’idée de spectacle complet et multiforme.

C’est drôle, et je me suis laissé porter par cette loufoquerie bienvenue.

 

Retour à l'accueil