La Tente
La Tente

Spectacle de la Compagnie du Sarment (66) vu le 15 juillet à 11h10 au Théâtre de l'Adresse (coproducteur) dans le cadre d’Avignon OFF 2019. Du 5 au 28 juillet, relâche les 9, 16 et 23 juillet.

 

Texte : Claude Ponti

Mise en scène : Neus Vila Pons

Interprète(s) : Elsa Gonzalez, Annick Weerts, Sébastien Chatron

Administration : Cédric Chayrouse

Genre : Théâtre

Public : de 6 à 106 ans

Durée : 45 minutes

 

Le Théâtre de l'Adresse se situe tout juste à l'extérieur des remparts. On peut y boire un verre dans une cour ombragée.

 

 

On connait les livres illustrés de Claude Ponti, l'un des grands auteurs Jeunesse d'aujourd'hui. Il a aussi écrit quelques pièces de théâtre, dont « La Tente ».

Sur la scène ouverte, une tente. Il fait nuit. C'est brumeux. On entend les bruits de la nuit. Ce n'est pas très rassurant.

Deux enfants dorment dans la tente ou plutôt, ils ne dorment plus. Quels sont ces bruits bizarres ? Y a-t-il des monstres par là ? Est-ce une porte sauvage qui grince ? Qui est le plus effrayé des deux ?

C'est une histoire à se faire peur. Et c'est aussi une histoire d'amitié entre deux enfants qui ne cessent de se défier dans une complicité touchante.

La mise en scène est très intéressante, beaucoup d'effets techniques visuels avec projection d'images, immobiles ou animées, techniques de théâtre d'ombre. Nous sommes dans un univers onirique.

Physiquement présent sur le plateau le musicien a recours à l'acousmatique (musique électroacoustique, musique concrète), un genre musical inventé en France en 1948 et qui permet de convoquer l'ensemble du champ sonore comme musique. La musique acousmatique sait rendre de façon subtile et fantasmatique le mystère et la peur, l'inconnu et les connexions de l'inconscient.

Sans retrouver la signature graphique des albums, nous sommes bien dans l'univers de Ponti, si bien qu'un monstre pourrait finir par se détacher du décor.

 

Les enfants sont captivés, passent de la peur à l'émerveillement, du rire au rêve. Et après toutes ces péripéties, on s'endort paisiblement sous les étoiles.

A voir sans hésitation !

 

 

Retour à l'accueil