Le garçon qui volait des avions
Le garçon qui volait des avions

Spectacle de «L'Autre Monde» (75) vu le 12 juillet à 21h05 à Présence Pasteur dans le cadre d’Avignon OFF 2019. Du 05 au 28 juillet 2019.

 

Auteur : Elise Fontenaille, Aurianne Abecassis

Mise en scène : Julien Bleitrach, Cécile Guérin

Comédiens : Julien Bleitrach, Cécile Guérin

Genre : Théâtre
Public : Tout public

Durée : 1H10

 

Sans jamais avoir appris à piloter, Colton Harris Moore, à peine 16 ans, volera des avions et échappera à la police pendant plusieurs mois. Deux acteurs vont nous raconter cette histoire vraie, rocambolesque, en mettant en scène les périodes les plus marquantes de cette aventure.

 

Tout d'abord, c'est la mère qui s'adresse aux téléspectateurs, à ceux qui sont devenus fans de son fils, comme à ceux qui n'hésiteraient pas à lui loger une balle. Elle l'a sauvé de la violence de son père, mais semble bien désemparée quand il s'agit de l'éduquer. Livré à lui-même, il s'élèvera seul. C'est le récit de la misère, et l'on sent à travers l'interview télévisé combien les chaînes de télévision se nourrissent de sordide, vendent les images du malheur et de la déchéance. Après cet épisode les deux acteurs prennent tour à tour les rôles de policiers (visiblement de troisième catégorie), de voisins, de fans ou d'opposants, puis celui de Colton. Cela ressemble à une véritable saga suivie par les télévisions autant que par la police. Sur les multiples cubes et caisses en bois utilisés par les comédiens, on voit apparaître des projections vidéo. Ils tournent avec énergie et souplesse autour des décors mobiles et des accessoires pour nous faire revivre les scènes marquantes de ce que l'on regarde, au bout d’un moment , comme une série de fiction. J'apprécie la performance des acteurs qui passent d'un événement à un autre, au passé ou hors du temps, en recréant à l'aide des décors mobiles, l'environnement où se déroule l'action.

Colton finira par s’écraser, comme il l'a fait avec chacun des avions volés, puisqu'il n'a jamais su atterrir. C'était son destin peut-on penser. Le destin d'un enfant perdu qui s'est imaginé une vie complètement déconnectée de la réalité. Je me demande alors où est le miracle américain. La misère là-bas, génère des histoires bien singulières.

 

En compagnie des acteurs du « garçon qui volait des avions », vous vivrez en direct et en trois dimensions un feuilleton qui a ému l'Amérique du Nord pendant plusieurs mois.

 

Retour à l'accueil