Zoom ou l'Itinéraire d'un Enfant pas gâté (en cours)
Zoom ou l'Itinéraire d'un Enfant pas gâté (en cours)

Spectacle  de la Compagnie « Théâtre de l'Accalmie » (58) vu le 12 juillet à 14H45 au Lila’sThéâtre dans le cadre d’Avignon OFF 2019. Du 5 au 24 juillet, relâche les 10 et 17 juillet.

 

Texte : Gilles Granouillet

Metteur en scène : Jean-Marc Galéra

Interprète(s) : Annette Benedetti

Genre : Théâtre

Public : à partir de 13 ans

Durée : 1H15

 

 

Le Lila’s Théâtre, juste derrière la rue des Teinturiers, se trouve au rez-de-chaussée d’une maison : c’est intimiste, une cinquantaine de places plutôt confortables (on a de la place pour les jambes …). La scène est toute petite aussi, nous sommes proches des deux acteurs.

 

Trois chaises, un bureau d’écolier, un magnéto, quelques livres, nous sommes dans une salle de classe.

Une mère vient à une réunion parents-profs. Elle est inquiète face au système, on sent son incompréhension et sa solitude. Le professeur principal est en retard. Elle a ainsi tout son temps pour se remémorer son histoire de mère et celle de son fils, un enfant « difficile ».

La naissance de son fils fait d’elle une fille-mère. Le père disparaît aussitôt. Elle rêve pour cet enfant d'une vie meilleure que la sienne ; toutes ses ambitions se portent sur lui. Elle l’aime fort et l’élève aussi bien qu’elle sait le faire ; pas assez bien pour les assistantes sociales et autres éducateurs qui s’en mêlent, les jugent, se focalisent sur leurs difficultés au lieu de valoriser les ressources. Ils « lui dessinent « une boîte juste à sa taille » dont elle n’arrivera plus à sortir.

Elle fait tout pour que son fils réussisse à réaliser ce qu’elle a rêvé pour lui. Bien évidemment, cela ne fonctionne pas, au contraire. Ce n’est que quand une distance s’installe entre eux - malgré elle - qu’il peut enfin suivre sa propre vocation et exister par lui-même.

 

Le texte est beau et sonne vrai, il est authentiquement incarné par l’actrice, seule en scène. C’est l’histoire de la solitude d’une mère face aux systèmes, autant scolaire que social. C’est drôle, émouvant, violent parfois. La remise en question est intense.

A voir sans modération.

 

Retour à l'accueil