Dis Horatio
Dis Horatio

Produit par la Compagnie 21 (37), vu à La Cour du Spectateur le 18 juillet 2022 dans le cadre du Festival Off d'Avignon 2022 du 7 au 30 juillet.

 

Mise en scène :  Sylvain Guichard

Interprètes : Sylvain Guichard et Alexandre Finck

Genre : Conte adapté d'Hamlet pour les enfants

Durée : 55 minutes

Public : à partir de 7 ans

 

Horatio et son complice Marcellus ont marché depuis 400 longues années afin de venir nous raconter une histoire : la tragédie qu'a vécu Hamlet, le meilleur ami d'Horatio. Il lui a promis sur son lit de mort de raconter son histoire au monde...Horatio respectera son serment et s'adjoindra les services de Marcellus, garde à la Cour, un farfelu fidèle, mais néanmoins pleutre et roi de la gaffe...

 

La pièce de Shakespeare est fidèlement relatée et adaptée pour les enfants avec beaucoup de fantaisie et d'interactions entre ces 2 comédiens. Ce poltron de Marcellus est stressé lorsque Horatio invoque le fantôme du Roi, il ne sait plus quel costume il doit porter. Il pratique le mime-cartoon et le beatbox avec talent lorsqu'il s'agit d'invoquer des personnages comme Claudius, Polonius ou Laërte.

Ce spectacle m'a beaucoup plu car il rend Shakespeare accessible à de très jeunes enfants et ça vous donne envie de (re)lire Hamlet, vraiment. Un classique abordé de cette façon voit son image redorée, ça le dépoussière en quelque sorte. Il s'agit en fait d'une histoire intemporelle d'amour, de manipulations, de trahisons en famille et de vengeance : c'est très actuel tout ça ...

Un décor minimaliste, quelques chaises sur lesquelles sont posés des costumes qu'enfilent les comédiens durant les changements de personnages (en fait un manteau, un blouson, une cape et un poncho...). Ils suffisent amplement tant on est captivé par cette tragi-comédie et ces artistes habités. C'est drôle et émouvant, rythmé, on s'attache à Horatio, qui a bien du mal à vivre au présent tant il tient à honorer sa parole en nous demandant encore : souvenez-vous d'Hamlet...

Idéal pour faire connaissance avec un classique, ce spectacle devrait être joué dans les écoles, dès le CM1... À voir absolument, seul(e) ou avec un enfant !

 

Evelyne Karam

Retour à l'accueil