Le grand soir
Le grand soir

Spectacle de la compagnie Les Brimborions (34) vu à La Carreterie le mardi 19 juillet à 10h dans le cadre du festival Off d’Avignon. Jours impaires, jusqu’au 29 juillet.

Auteur : Jonathan Gilly

Mise en scène : collective

Interprètes: Camille Lebreton, Jonathan Gilly

Genre : Théâtre musical

Public : à partir de 10 ans

Durée : 1 h 10

J’ai échangé avec les deux comédiens de ce spectacle que j’ai croisé sur une rencontre au village du Off. Je m’étais gardé des créneaux disponibles pendant le festival pour laisser place à la découverte. Bien m’en a pris.

 

Sur le plateau vide, avec juste un tabouret et un tapis rond, Charlie tout en gaucherie et timidité drolatique, vient préparer le plateau et chauffer la salle avant l’arrivée de Jo Billy. C’est le Grand soir pour Jo qui va enfin connaître la consécration (le concert est filmé) mais aussi pour Charlie (c’est son premier concert). Elle est la nouvelle choriste de ce chanteur qui fait la même chose depuis 20 ans : de la chanson française.

Charlie (Camille Lebreton, formidable d’efficacité) en fait des tonnes, et nous fait rire par ses mimiques et ses intonations de voix. Elle nous donne les codes pour pouvoir accueillir le chanteur de la meilleure des façons et cela nous suivra pendant tout le spectacle. Il arrive enfin. Chanteur blasé, aigri, misogyne, sûr de lui... traitant sa nouvelle choriste comme moins que rien. Il fait vraiment écho au jeu de Charlie : en retenu, se la pétant dans le registre du poète maudit, bref… odieux à souhait.

C’est rythmé, drôle, original dans sa construction. Ces deux là forment un duo percutant, entrecoupé de chansons bien ficelées même si cela reste pour moi avant tout du théâtre.

C’est même une très bonne comédie, efficace et originale, qui balance pas mal sur le machisme environnant. Mais c’est avant tout un grand moment de plaisir à partager.

Bref, c’est à découvrir et à programmer.

 

Eric Jalabert

 

 

 

Retour à l'accueil