Bonjour ma chérieLa compagnie "Sophie Carlin" (82), Avignon Off, Théâtre Golovine, 10h45.

 

Avec: Sophie Carlin.

 

VIVANT-3-COEURS-5Genre: danse

Public: à partir de 5 ans

 

 

 

Le spectacle "Bonjour ma chérie" a été une commande du théâtre de Montauban. Sophie organise depuis cinq ans un festival de danse à Lafrançaise (82). Elle poursuit un travail de sensibilisation parallèlement à la création, en continuant de croire que ruralité rime avec art.

Cette jeune toulousaine a travaillé avec Pina Bausch, elle s'est initiée à la danse-théâtre, et a été formée par Philippe Decouflé. Elle travaille la gestuelle, le hip-hop également avec la compagnie Accrorap.


Cette création toute fraîche est splendide de beauté esthétique. Son sous-titre: "une volonté d'espoir et d'agir sur notre modernité".

A l'entrée en salle, un grand plastique carré occupe le plateau, l'on distingue une bosse, à l'éclairage l'on distingue un corps qui va passer de l'immobilité au mouvement en faisant onduler le plastique fin tendu, les formes apparaissent en transparence.

La musique très zen de Gilles Sornette accompagne ce corps dénudé, qui respire palpite se réveille, se déplie, s'étire. Le corps s'extirpe avec la plus grande délicatesse, une grâce rare, de cette enveloppe, de ce cocon, de ce plasma. La danseuse évolue, le voile est là. Il sera robe, traine, selon l'imagination des spectateurs présents. Le tout est teinté de rêve et de poésie.

 

A propos des étapes lors de l'élaboration, Sophie dit: "Cette enveloppe, cette texture flottante, résistante et fluide, m'amenait dans une qualité et des postures très aquatiques évoquant très clairement une vie intra-utérine".

La danseuse est assez extraordinaire, pour me faire aujourd'hui apprécier la danse. Ce spectacle de vingt-sept minutes nous transporte après un doux réveil, dans la révélation du corps, de la féminité. La présence de la matière utilisée en drapé, en couverture, est réhaussée par un accompagnement lumière excellent, qui met en valeur des mouvements d'une très grande beauté. Nous sommes réellement comme dans un rêve de poésie et de grâce.

C'est un très beau spectacle, que je recommande. Bravo !


Attention, en Avignon, il se joue en duo, les deux artistes se partagent le temps de plateau (en première partie Sara Martinet avec "Siège").

 

Lydie-Gisèle Brogi

Retour à l'accueil