blabla productions cir-k 180°

Spectacle de la compagnie Blabla Productions. Vu au théâtre La Vista, le vendredi 24 Février à 16h avec un public d'enfants en majorité.

Sortie de résidence de création de 3 semaines au théâtre La Vista.

durée : 45 min

 

Auteurs, artistes de cirque et comédiens :

►Pascal nollin

►Fabien coulon  VIVANT2-toiles-3.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Dès le début le ton est donné. Nous sommes derrière le rideau d’un petit cirque à l’ancienne mode. Les artistes n’ont que faire d’attendre que tout le monde soit assis et cesse de parler, ils déambulent dans leur loge comme s'ils étaient chez eux, d’ailleurs, ils sont chez eux et ont l’air bien étonnés de voir tout ce monde (nous) assis à les regarder se préparer.

Le spectacle met un peu de temps à se lancer, mais on peut penser que c’est pour laisser le temps à l’assistance (très jeune) de s’installer à son aise. Peut-être étions-nous trop sages et aurions-nous pu bavarder un peu plus.

Lorsque le spectacle se lance, nous voilà emportés par le dynamisme des comédiens dans un « one shot » de 45 minutes. L’humour incessant est ponctué de rebondissements surprenants, tout ceci dans une ambiance « circassienne » véhiculée par une bande son et une voix off peut-être un peu sourde, mais qui nous font bien comprendre que l’on est du mauvais côté du rideau.

Ce n’est pas grave, car les comédiens jouent aisément avec ce rideau là et le spectacle qu’ils donnent à voir à ceux d’en face prend un tout autre sens pour nous.  Les putois volent, les jambes se tordent, les gens disparaissent… Les comédiens n’y vont d’ailleurs pas de main morte et leurs personnages se retrouvent bien souvent estropiés, brûlés, ridiculisés, etc… Le public n’y échappe pas non plus puisque certains sont invités à monter sur scène et subissent (un peu) le même sort. Nous sommes restés quelquer peu stupéfaits et interloqués par le passage du lancer de couteau mais dont, il est certain, nous ne connaissons pas toutes les ficelles.

Parfois, on se sent un peu à l’écart de toute cette agitation. Peut-être parce que ça ne s’arrête jamais, peut-être parce que les comédiens chuchotent plus qu’ils ne parlent. On peut penser que le choix entre théâtralisation ou mime n’est pas encore pleinement décidé… Pourtant, les performances techniques de cirque sont entièrement au service de la mise en scène et s’intègrent parfaitement dans le spectacle . Alors pourquoi ne pas oser intégrer un peu plus la parole comme un élément à part entière et complémentaire ?

Pour finir, au sortir de ces 3 semaines de résidence de création à La Vista, la compagnie à abattu un important travail, complet et polyvalent. Nous attendons la suite. Bravo.

 

Autre article sur le même spectacle : http://vivantmag.over-blog.com/article-cir-k-180-creation-101123027.html

Autre spectacle de la même compagnie : http://vivantmag.over-blog.com/article-boxson-37459981.html

 

Retour à l'accueil