tara-theatre_johnny.jpgNous avons découvert le travail de cette compagnie de la région toulousaine en nous rendant à l’Espace Aragon de Villard-Bonnot (38), lors d’une séance scolaire, le mardi 13 mars 2012.

 

- Public : à partir de 8-9 ans
- Durée : 45 mn
- Type : théâtre noir

 

Distribution :
- D’après une nouvelle de Jack London : "Le Renégat"
- Adaptation et mise en scène : Geneviève Touzet
- Direction d’acteur : Charles Gimat
- Scénographie : Geneviève Touzet et Jean-Paul Béalu
- Marionnettes et décors : Geneviève Touzet, Jean Paul Béalu et Maurice Jourdain
- Musique originale : Philippe Dutheil
- Comédiens- manipulateur : Jean Paul Béalu, Jean-Philippe Hémery
- Régie son et lumière : Dominique Dussourd
- Photos, affiche : Michel Baudy

vivant-3-toiles-4.jpg  

Un intérieur sommaire pour une famille modeste : une femme et quatre enfants dont Johnny, l’aîné, qui doit se rendre à l’usine pour compléter les apports financiers nécessaires au quotidien. Pourtant, Johnny est encore un enfant... Enfant, il ne l’est pas dans son comportement : tandis que ses frères et soeurs jouent, rient et se chamaillent, lui part tôt le matin, rentre exténué le soir et ne cherche qu’à dormir. Il n’éprouve aucun désir, suit sa routine quotidienne et ne se révolte que lorsqu'un de ses frères se moque de lui. Jusqu’au jour où il tombe malade, délire et se relève de cette expérience chaotique avec la détermination farouche de s’en aller pour échapper à un destin qui paraissait tout tracé, immuable et inéluctable. Il part pour s’éduquer à la vie.

Les choix opérés par cette compagnie prennent les traits :
- du théâtre noir qui apporte une poétique, une magie et une distanciation, une bascule.
- de marionnettes de tailles et formes différentes (relativement petites pour les protagonistes du monde ouvrier), de masques qui rappellent les caricatures ou l’art affichiste (pour le contremaître, le directeur, le médecin, le contrôleur).
- des machines à rouages, comme des roues de manèges à broyer les humains.

Le texte de London n’est malheureusement pas daté et il fait écho à des situations encore trop nombreuses de par le monde. Le travail des enfants, c’est toujours d’actualité ! Comme sont d’actualité les notions de rendement, de retour de maladies comme tuberculose et rachitisme... La façon d’aborder ces thèmes ne colle pas (trop) au didactisme qui pourrait émerger. Il y a un beau travail précis d’images, de rythmes, d’effacement des comédiens devant le jeu des marionnettes. Un spectacle qui devrait pouvoir éveiller des questionnements chez les (jeunes) spectateurs et qui mérite(rait) peut-être d’être accompagné. Pour en apprécier la proposition nous conseillons un resserrement de la jauge de spectateurs.

 

Web Espace Aragon : http://www.espace-aragon.net/

Retour à l'accueil