la-tournoyante_kosm.jpgSpectacle de la compagnie La Tournoyante (07) vu le 28 mars 2013 à l'Amphithéâtre de Pont de Claix.

 

Conception et mise en scène : Simon Carrot
Interprétation : Rémy Bénard, Pierre Bertrand, Simon Carrot
Musique : Sébastien Apert
Regard extérieur : Julien Clément
Régie : Thomas Chalazon
Costumes : Cécile Carrot-Guiot


VIVANT2-toiles-3

 

Genre : ballet manipulatoire pour cercles et corps

Public : plutôt adultes et ados, à partir de 8-10 ans
Durée : 1 heure

Création 2013

 

Trois, parce que c'est le chiffre de l’équilibre ? Trois qui nous font des propositions successives se déclinant autour du "rond", du cercle, du cirque et des mises en axe des corps. Cerceaux amarres, cerceaux partenaires... comme ceux de ces jeux des enfants d’antan. Cercles-planètes qui se mettent à rouler dans nos têtes. Entre équilibre(s) et mouvement(s), roulements ou chutes, et engrenages d’horlogerie.

 

Si le spectacle est grandement basé sur des figures se répétant, ce qui peut lui conférer une certaine redite (du moins pendant un bon tiers de la représentation), cet appui prépare et permet sans doute le décollage qui suit. Un décollage en imaginaire et en sensations, vers lequel je me suis laissée glisser avec plaisir ; lorsque les cerceaux semblent être autonomes et avoir leur propre vitalité, leur(s) vie(s) (in)visible(s) et sonore(s) qui se prolonge(nt) dans le noir. Ces voyages tiennent aussi leur effet suggestif de la musique qui les accompagnent.

 

Il y a, dans la démarche de cette compagnie, quelque chose qui approche des expérimentations de Denis Tricot avec ses arcs : un intérêt pour les équilibres éphémères de la matière, et des vibrations qu’elle crée.

Retour à l'accueil