VIVANT2-toiles-3.jpg

 

Compagnie : Les Babas au rhum (11)

 

Vu le 2 Octobre 2010 dans le cadre du Festival Art Pantin à Vergèze (30).

Dispositif des Spectacles en chantier

(permet aux artistes de présenter leur travail en cours en vue d'un retour public)

 

Théâtre d’objet

Tout public (familial), à partir de 3 ans

Durée : environ 20 mn

 

Conception, réalisation décors et objets, jeu : Anne Spielmann

Mise en place corporelle et chorégraphique : Sarah Freby

Conception et réalisation bande sonore : Lionel Malric

Direction d’acteur : Bernadette Boucher

Conception et réalisation des costumes : Marie-Pierre Callies

Réalisation petites machineries, électronique : Emmanuel Bach

Aide à la mise en place dramaturgique : Michel Totoleips

Aide à la mise en place vocale : Elisabeth Jacquemin

  

Blog_babas-au-rhum_laffaire-est-dans-le-sac.jpgIl s'agissait ici d'une présentation d'un tout début de travail autour du concept. Le principe est simple : la comédienne voyage au gré de dés lancés par les spectateurs. Chaque arrivée dans une contrée différente est l'occasion de raconter une petite histoire. Enfin pas tout à fait raconter car les mots sont de faux mots, le langage est ici un langage inventé, suffisamment évocateur pour être compréhensible par le plus grand nombre. Il crée une musique exotique qui invite au voyage mais le sens n'est pas le plus important car ce qui est présenté est assez visuel pour se passer de mots. L'univers oscille entre la poésie et le burlesque.

Le décor est une grande carte au sol sur laquelle se déplace la comédienne, à petits pas ou à pas de géant....Une attention particulière est portée aux détails comme les chaussures de notre voyageuse ! Elle transporte avec elle une petite valise qu'elle ouvre lors de son arrivée à destination. De belles idées surgissent à chaque fois : une traversée en bateau qui s'avérera périlleuse car la cohabitation des voyageurs est difficile à organiser, une histoire d'amour qui naîtra entre la comédienne et un joli personnage créé à partir du chiffre 2 dessiné sur un miroir...

Le public est disposé en carré sur 2 rangs tout autour de l'espace scénique ce qui nécessite de la part de la comédienne d'organiser ses déplacements en tenant compte de cette particularité.

Il est prévu de remettre des jumelles à tous, ou presque tous les spectateurs. Une discussion s'engagera avec le public après la représentation car ici il n'y avait que 4 paires de jumelles ce qui a créé quelques jalousies entre les petits spectateurs ! Chacun ne comprend pas forcément l'intérêt de cet accessoire, même s'il y en a un par personne et craint que cela ne détourne l'attention des enfants. En tous les cas tout le monde s'accorde à dire que, si elles sont distribuées, il faudra qu'elles soient utilisées à un moment du spectacle pour voir de très petits objets par exemple. Resteront-elles présentes ce n'est pas sûr car le travail de création est loin d'être finalisé.

L'idée générale est séduisante, pleine d'inventivité,on sent un travail de recherche important sur les moindres petits détails et cela présage du meilleur... à suivre avec curiosité !

 

Retour à l'accueil