la-balade-du-vin.jpgSpectacle proposé les 22, 23 et 24 novembre 2012 par la Choum Compagnie (30), et dans le cadre d’une soirée autour du vin au KEDEZ (Sommières - 30).

 

Tout Public à partir de 14 ans

Durée 1 h 

 

Mise en scène : Marc Géraldy

Avec : Josette Morand, Marc Géraldy et Thierry Schmitt

VIVANT2-toiles-3.jpg 

Cette soirée a été l’occasion de découvrir un lieu, et une compagnie dont nous ne connaissions pas encore le travail.

Le KEDEZ (Quai des Arts, installé dans l’ancienne gare de Sommières) abritait, jusqu’à il y a peu, l’école de cirque de la compagnie Malabar. Cette école a pris une telle importance qu’elle a été contrainte de changer à la fois de lieu et de mode de gestion. Le propriétaire du site a donc décidé de faire du Quai des Arts une plate forme culturelle ; espace partagé accueillant un centre de résidences artistiques, un centre de formation professionnelle du spectacle vivant, et une salle de spectacles de 300 places dont c’était le week-end d’ouverture.

 

Nous sommes accueillis dans un premier espace équipé d’un bar, de tables et de chaises. Une restauration rapide est proposée en même temps qu’il est possible de déguster  des vins de producteurs locaux, avec un accompagnement musical peut être un peu trop présent bien que très agréable. Rassasiés, nous gagnons ensuite la salle de spectacles voisine, entrainés par Loulou le "caviste" de la Choum Compagnie. C'est un espace vaste, haut sous plafond et où sont installés, sur 3 côtés, des bancs en gradins. Un tonneau, une table bistrot, trois chaises et deux cageots en bois pour bouteilles composent le décor. Loulou est bientôt rejoint par Jaja, manifestement un habitué des lieux. Il lui propose de goûter un petit vin primeur, oui,  « mais qui ne vaut pas un coteau du Languedoc » !! S’engage un dialogue fait de tout et de rien, mais surtout de bonne humeur et de bonnes blagues comme il est courant au comptoir d’un bar… Puis Marie-Christine fait son apparition pour venir goûter un petit vin blanc, suscitant bientôt la verve de Loulou qui déclame à son encontre la célèbre chanson éponyme de Claude Nougaro.

 

Ainsi s’enchaînent, pendant une heure, des textes et citations d’auteurs connus (ou moins connus) tels que Baudelaire, Colette, Bernard Dimey, des chansons a cappela de Brassens ou de Ferrat,  accompagnées à l’occasion de quelques pas de danse entre Jaja et Marie Christine. Ajoutez à cela des déclamations à la gloire du divin breuvage (à consommer avec modération, ce qui ne fut pas tout à fait le cas de nos trois joyeux drilles !) et une rapide initiation œnologique dispensée par Marie Christine, vous obtenez un bon divertissement ; moment de détente, de sourires et de rires qui trouve naturellement sa place dans toute animation de lieux voués au vin, mais pas seulement.  

Retour à l'accueil