superlevure_la-dame-aux-chats.jpgLe Festival P’tits Mots P’tits Mômes (du 28 Mars au 4 Avril 2012 à Vizille) nous a permis de voir la dernière création en date de la compagnie Superlevure, dont nous commençons à connaître le travail.

 

- Public : destiné aux tout petits, l’âge qui nous semble le mieux convenir étant de 2 à 4-5 ans
- Durée : 25 mn
- Jauge public : 50 personnes

 

Distribution :
- Jeu : Johanna Couineau
- Régie : Patrick Mistral

vivant-3-toiles-4.jpg 

La P’tite Salle de Vizille, un endroit cocoon idéal pour ce type de proposition, par la proximité offerte avec le public et par le nombre de spectateurs accueillis.

 

Johanna affectionne les tissus et les motifs, et c’est un bien beau livre dont elle va tourner les grandes pages pour nous conter l’histoire d’une balade, à la rencontre d’une dame aux chats. Du temps, incontestablement, est consacré à cette réalisation patchwork minutieuse, qui rappelle les bouquins pour tout petits, en format scène. Mais avant que le récit ne commence, les recommandations d’usage pour faciliter écoute et intérêt : ouvrir yeux et oreilles et fermer son petit clapet. Une manière douce et adaptée pour une entrée en matière, adressée tant aux enfants qu’aux adultes qui les accompagnent. Alors, tout peut commencer !

 

Derrière le livre... Le public entend des voix sans rien voir, comme s’il se trouvait derrière une porte et qu’il écoutait ce qui se passe de l’autre côté. Juste des "voix d’enfants" qui se mêlent : celles de Tom et de Lili. Déjà, on est en passe de les imaginer. Quand Lili, la grande soeur, apparaît sur scène, Tom l’accompagne. Et pourtant, il n’est pas matérialisé. Seulement des appuis : regards, main tendue comme quand on en tient une autre. Des choses qui paraissent toutes simples et qui fonctionnent bien. Personne ne se demande où est Tom puisqu’il parle et qu’il est aux côtés de Lili pour qui "la vie est belle, un point c’est tout". Johanna prend le temps, le temps pour que les choses se créent. La première scène-page se déroule vers la maison des enfants, une maison à proximité d’une colline, une maison dans un creux de verdure et de campagne paisible. Ensuite vient le temps de la traversée de la forêt, avec une ritournelle qui scande la marche, "nous allons voir la dame aux chats, chat par ici et chat par là", et ce moment jonglerie avec papiers couleurs. Faudra aussi passer la rivière qui recèle des surprises : petites fenêtres-lézard et grenouilles cachées, quand vrombit la libellule comme une moto trial. Enfin se révèle la maison dentelle et volets bleus de la dame en question, avec la danse des chats marionnettes qui sont ses mimis couleurs, avant que les enfants ne décident de repartir chez eux pour retrouver papa et maman. Le livre se referme lentement sur le rythme donné par des claqués de doigts.

 

Nous avons là un support à histoire tout à fait adéquat, à la fois familier et propice au jeu. Johanna use de perspectives en utilisant les différents espaces d’expression(s) : parfois en avant-scène pour préparer le public à ce qui va suivre, parfois en mouvements-voix Lili-Tom, ou encore en caché avec un hors-champ de liberté pour les enfants. Les ritournelles sont bien trouvées, agréables à l’oreille. Pour notre part, si nous reconnaissons que l’utilisation d’une bande son facilite le travail de la compagnie, en dégageant une part pour la régie, nous aurions peut-être préféré entendre de vrais instruments, parce que c’est de la compétence de Patrick qui est musicien. Mais il leur fallait faire un choix, pour que ce spectacle reste abordable et léger techniquement pour les structures et lieux qui les accueilleront. A voir, dans le futur, comment évoluera ce spectacle. En tout cas, il avait parfaitement sa place dans le festival et nous souhaitons bon vent à la compagnie.

 

Festival P’tits Mots P’tits Mômes de Vizille (38) : http://www.ville-vizille.fr/index.php.

 

Autres spectacles de la compagnie :

http://vivantmag.over-blog.com/article-5578979.html

http://vivantmag.over-blog.com/article-le-p-tit-bal-des-familles-102384153.html

Retour à l'accueil