la praticable la sorciere du placard aux balaisSpectacle de la compagnie le Praticable (30), vu le 13 novembre 2012 dans la salle Brassens (Lunel) lors d'une séance scolaire proposée par la Municipalité.

 

D’après : les Contes de la Rue Broca de Pierre Gripari

Adaptation et mise en scène : Olivier Costa

Avec  : Clarisse Buret, Clément Baudry, Olivier Costa

Musique : Clément Baudry 

 

Tout public à partir de 6 ans

Durée 1 h 15

Création 2011

VIVANT2-toiles-3.jpg

Les Contes de la rue Broca regroupent une quinzaine de récits. Ils ont fait l’objet de  nombreuses mises en scène et adaptations. La Sorcière du Placard aux Balais, que bien des enfants et parents connaissent, est probablement l’une des  plus célèbres. 

 

La salle est comble : plus de 400 élèves d'écoles primaires, probablement trop… Le spectacle commence en musique avec Clément Baudry seul en scène, qui chante en s’accompagnant à l’orgue de Barbarie ; un petit côté rétro bien sympathique accentué par le choix de chansons « d’époque ». Le décor est ensuite dévoilé. Un Monsieur Pierre, âgé, apparait et entreprend de nous raconter son histoire. Nous le retrouvons  dans le quartier où il vivait dans sa jeunesse, en train d’arpenter la rue  Broca. Il se retrouve en possession d’un billet de 5€ avec lequel il décide d’acheter une maison. Bien que présenté comme tel, posséder un billet de 5€ n’est pas  un évènement. Vouloir acheter une maison avec une somme aussi ridicule est inconcevable... et  en trouver une à ce prix là, encore plus impensable !Voilà comment  les choses basculent dans le surnaturel ou le merveilleux.

M. Pierre est emporté dans une sorte de tourbillon qui le ballotte de chez le notaire à sa nouvelle demeure, puis de chez ses voisins à l’étude du notaire, etc, etc. De nombreuses allées et venues, des portes qui s’ouvrent et se ferment, des personnages ou animaux étranges qui apparaissent puis disparaissent, des répétitions parfois irritantes, le tout sur un rythme endiablé, certes inévitable mais qui  confère à l’ensemble  une impression brouillonne. Les enfants ont  parfois  du mal à suivre, probablement par manque d’imagination (dans le passage des portes par exemple).  Mais, rassurons nous, M. Pierre viendra à bout de l’effrayante sorcière qui hante son placard aux balais pour ensuite couler des jours paisibles dans sa maison à 5€ !

 

Olivier Costa a choisi d'orienter son adaptation vers la comédie musicale. Le musicien joue en direct plusieurs instruments, et les  comédiens ponctuent le spectacle d’interventions chantées et dansées. L’ensemble est plus théâtral et moderne, plus « adulte » que bien des adaptations qui privilégient l’aspect « conte pour enfants ». Cependant la mise en scène survoltée, visant à accentuer la spirale dans laquelle M. Pierre est emporté, génère une impression de dispersion et, paradoxalement, quelques longueurs. C'est malgré tout un spectacle empreint de la qualité et de la créativité habituelle des productions du Praticable.

Retour à l'accueil