vivant-3-toiles-4.jpg

 

Le Théâtre Les Ateliers, rattaché à Lyon (69), a proposé un texte dit et mis en sons, le mercredi 9 février 2011, en soirée, sur la scène de l’Amphithéâtre de Pont de Claix (38).

 

- Public : plutôt adultes et ados
- Durée : 1h10

 

Distribution :
- Mise en scène : Gilles Chavassieux
- Auteur : Laurent Gaudé
- Interprétation : Yannick Laurent, Yi Ping Yang
- Régie générale : Christophe Sauvet
- Costumes : Chloé Jeangin

 

Blog_le-theatre-de-latelier_le-tigre-bleu-de-leuphrate.jpg 

Crédit : Pascal Chantier  

 

L’accroche de notre curiosité s’est faite par une entrée percussive aux reflets violine. L’histoire commence au moment où Alexandre, dit " Le Grand ", va mourir et voit venir vers lui une ombre qui s’élargit pour manger sa lumière. En scène, une percussionniste au costume-écriture moiré et son univers sonore asiatique, et un comédien qui prend place sur des traces-idéogrammes. La mise en scène est minime, on est dans l’espace d’un monologue qui entre en convergence, en résonance(e), voire en confrontation avec les propositions de la musicienne. La langue exigeante, imagée est brutale, riche en couleurs et en odeurs. Une langue qui en appelle à nos sens(ations) et nous fait traverser des terrains de conquêtes, des contrées, toucher sang et larmes. Une langue propice à l’épopée. Les cloches, cliquetis, gong, les frottés-soufflés inscrivent des éléments de perspective(s), donnent amplitude au(x) silence(s) et activent nos Imaginaires. Une proposition qui nous a fait VOIR et qui requiert la mise en attention du spectateur.

 

Web Amphithéâtre : http://amphitheatre-pontdeclaix.com/

Retour à l'accueil