VIVANT-1-toile-2.jpg

 

Chrystel Chiaudano est une artiste de la scène grenobloise et connue pour son travail comme musicienne et chanteuse dans les formations "Johnny Staccato Band " et " les Barbarins Fourchus ". Actuellement en résidence à l’Espace 600, elle poursuit sa recherche théâtrale en direction du jeune public.

Nous avons assisté à la représentation scolaire du mardi 15 février 2011.

 

- Public : indiqué à partir de 6 ans
- Durée : 50 mn

 

- Mise en scène et interprétation : Chrystel Chiaudano
- Collaboration artistique : Sophie Berckelaers et Karim Troussi
- Lumière et complicité sonore : Benoit Marchand

   

Un décor en lattes de bois, comme l’intérieur d’une cabane. Ce qui se passe, tout d’abord, on ne le voit pas, puisque la présence est derrière, avec de petites incursions soumises à notre regard ou notre ouïe : des mains qui s’immicent dans une fente, une apparition furtive derrière une fenêtre ouverte... Il va falloir être à l’écoute, aux aguets. Aux aguets des propositions sonores parfois furtives, parfois visuelles avec ce manteau posé sur chaise avec lequel la femme étrange du spectacle noue conversation sans mots. L’histoire ? Peut-être bien qu’il n’y en a pas et que d’ailleurs ce n’est pas la chose à re-chercher à tout crin. Du suggestif, oui, mais que le public et nous-mêmes avons eu du mal à accueillir, parce que c’était déroutant, décousu, avec une matière en creux. De plus, ce qui se passait au sol ne facilitait pas le maintien de l’accroche ténue et les enfants avaient une nette tendance à se lever pour (mieux) voir. Quant à l’aspect sonore, puisque théâtre de ce type il semblait y avoir, il aurait peut-être été préférable de l’aborder avec une toute petite jauge. Ce qui nous en reste, ce sont les moments de théâtre d’ombre mains-pieds, la danse de la robe bleue, enfin ces petits instants auxquels il nous a semblé que le jeune public lui aussi était sensible.

Une toute nouvelle création pour laquelle on puisse espérer qu’elle prenne ses marques et son rythme. Laissons-lui en le temps.

 

Site Espace 600 : http://www.espace600.fr/

Retour à l'accueil