vertigo monsieur ibrahim et les fleurs du coranSpectacle de la compagnie Vertigo à partir de la pièce d'Eric-Emmanuel Schmitt, vu au théâtre de l'Adresse lors du festival Off d'Avignon 2012.

 

Interprète : Didier Lagana
Metteur en scène : Fred Tournaire
Création Lumière : Hervé Lavit

 

vivant-3-toiles-4.jpg

 

 

C'est l'histoire de Momo, petit garçon juif de douze ans qui rencontre Ibrahim l'épicier qui n'est pas arabe. L'enfant lui-même n'est peut-être pas juif...

 

Il s'agit d'une comédie philosophico-dramatique sur la tolérance, la famille, la filiation et la paternité. Ce texte sensible, souvent joué au théatre, est magistralement interprété en toute légèreté et intelligence par un Didier Lagana talentueux et discret. Le décor est épuré : un fauteuil, une pile haute de vieux bouquins, quelques marches d'escalier, de grandes boites de conserves vides. La mise en scène, sobre, accompagne admirablement le comédien dans son interprétation pleine d'humilité et de réserve. Il incarne si bien son personnage que le pubic est embarqué dans l'aventure avec Momo, dans son voyage initiatique dur et sensible. Merci à Didier Lagana pour ce Momo là !

 

Si vous aimez ce beau roman, vous devriez apprécier cette interprétation. Les émotions émaillant le roman d'Eric-Emmanuel Schmitt restent intactes, justesse de ton et finesse du jeu nous ont conquis. Si vous méconnaissez ce texte, profitez-en amener les jeunes (dès 10 ans) au théatre et leur faire découvrir l'histoire de Momo.  

Retour à l'accueil