Mr WattSpectacle de la compagnie "Des fourmis dans la lanterne", vu à la 11ème édition d’Art’Pantin, Forum Régional de la marionnette à Vergèze, dimanche 6 octobre 2013.

 

Auteur, interprète : Pierre-Yves Guinais

 

VIVANT2-toiles-3Durée : 20 mn

Jauge : entre 80 et 150 personnes

Genre : spectacle de marionnettes pour rue et salle

Public : à partir de 5 ans

Création : 2009

 

Mr Watt est une ampoule qui vit dans la lampe de chevet d'un vieux papi. Mr Watt vit sa vraie vie quand papi n'est pas là. Le dentier veille au grain dans un verre dépoli et prévient Mr Watt dès son retour. Mr Watt aime faire du sport, surtout des pompes, il aime lire dans l'étui à lunettes, faire la sieste dans la couette-mouchoir et écouter les matchs de foot sur le vieux transistor grésillant. Aujourd'hui papi est parti faire une longue course, Mr Watt en profite largement. Mais quelle désillusion à son retour ! Cette longue balade cachait en fait une trahison : grand-père était parti acheter une belle et pimpante ampoule « basse consommation ».

 

Se met alors en place une lutte sans merci entre les deux concurrentes, ...qui se terminera dans le chaos. Les spectateurs sont alors invités à voter : qui pour la moderne ? Qui pour l'ancienne ? Et, contre toute attente, la majorité a cette fois pris le parti de l'ancienne ampoule, pas du tout écolo... Et si l'artiste avait réussi à nous rendre attachant cet objet aujourd'hui quasiment obsolète ?

 

C'est tout le charme de cette jolie fable poétique. Les objets du quotidien prennent vie grâce à la magie de la manipulation. Cette petite forme de spectacle, qui ne m'a pas semblé totalement aboutie (peut-être du fait d'un final un peu imprécis), m'a tout de même séduite par son originalité, par le style du décor et le comique des situations. Je l'ai vue comme un petit clin d'oeil (le terme convient bien à ce court spectacle) qui peut trouver toute sa place dans un festival de marionnettes... ou tout événement autour des questions d'écologie. Une façon drôle et décalée d'aborder la question du devenir des objets, et qui m'a amenée à réfléchir autrement. Rafraîchissant !

Retour à l'accueil