on-ne-previent-pas-les-grenouilles.jpg

Compagnie "Le quintet plus" (66), Avignon Off, Théâtre Tremplin, à 10h45.

 

D'après une adaptation théâtrale des auteurs : Svetlana Alexievitch "La supplication" et Michael Ferrier "Fukushima (récits d'un désastre)"

Adaptation, mise en scène : Nicole Costa

Musique et lumières: Mathieu Havart.

 

VIVANT-3-COEURS-5Genre: théâtre

Public: à partir de 12 ans

Durée: 1 heure

 

"On ne prévient pas les grenouilles quand on assèche les marais" c'est en ces termes que s'exprimait après la catastrophe de Tchernobyl un directeur de l'EDF. Les grenouilles "ce sont les habitants de Biélorusssie, de Fukushima, de Tokyo et, demain, nous peut-être!"

La pièce a été adaptée à partir du livre de Svetlana Alexievitch, un recueil de témoignages poignants de rescapés de Tchernobyl, du drame humain vécu, et de l'ouvrage du journaliste français Michael Ferrier qui vit à Tokyo, "Fukushima". Dans ce livre, il livre un travail de journaliste fort d'un humour cinglant, de réalités scientifiques, de rapports d'experts.


La mise en scène faite de monologues, de récits collectifs, est on ne peut mieux au service du propos. Les quatres comédiens, habités du texte, conscients de l'urgence à l'information vraie, sont excellents de justesse dans leur jeu. Par les éclairages, la musique, l'utilisation des silences qui mettent en valeur la rage des victimes, Mathieu Havart accompagne tout en finesse la mise en scène et parvient à mettre en exergue l'expression de désarroi et de colère.


C'est un spectacle pour informer, alerter, et pour que le théâtre remplisse l'une des missions du spectacle vivant, l'accès du plus grand nombre à la connaissance. C'est un vrai travail d'éducation populaire que cette adaptation théâtrale. Merci à Nicole Costa et à la Compagnie "Le Quintet plus" pour cette excellente pièce, d'utilité publique, pour sortir du nucléaire. L'adaptation théâtrale au service d'une cause humanitaire est réussie, avec un parti pris écologique qui informe afin que l'on ne puisse pas dire "je ne savais pas".

 

Un coup de coeur (écologique), à recommander aux programmateurs, un travail bien fait sur un sujet d'actualité. Bravo!

 

Lydie Gisèle Brogi 

Retour à l'accueil