La Cie iséroise "Les amis de Franck Nogent" a présenté ce spectacle devant un public composé de scolaires, le vendredi 18 février 2011, à l’Espace Aragon de Villard Bonnot (38).

 

- Tout public à partir de 13 ans
- Durée : 1h20

 

Distribution :
- Auteur : Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre
- Mise en scène : Jean Cyril Vadi
- Comédiens : Cyril Fragnière, Gérald Garnache, Sébastien Hoen-Mondin et Philippe Torossian
- Création lumière : Manuel Majastre

 

 

 

vivant-3-toiles-4.jpg

 

Histoire(s) de passer le temps ? Peut-être... quand le temps justement s’étire, que la mer laisse imaginer un futur aux lumières clignotantes, qu’il (ne) reste (plus qu’) à faire tourner un petit moulin à papier sur le bout du doigt parce que "l’école ne sert plus, alors on joue au foot"... Dali, Mo, Taco et Nour : quatre frères pour qui le ballon rond est devenu le pivot autour duquel le monde se meut... mal, faute de perspectives. Quatre désœuvrés qui se chamaillent et se bousculent, s’envoient des railleries qu’ils pourraient évidemment s’adresser à eux-mêmes : "T’es un paumé rongé par la pitié". Du carré de l’écran TV à la poussière des rues de leur vill(ag)e, ils cherchent le cadre et leur(s) ligne(s) de fuite, la tête entre deux portes, celle de leur pays-soleil et celle de cet Occident poudre aux yeux et pacotille. Ces petits morceaux de vie où se frottent déconvenues, espoirs, bidouilles, magouilles et systèmes D, abordent avec énergie saupoudrée d’humour (parfois grinçant) des thèmes comme le politique, le religieux, les images d’Epinal ou encore les liens familiaux, la drague qui vire prostitution, lorsque la "maman du coeur" jamais montrée disparaît tout de bon, sacrifiée sur l’autel des chimères...

Le jeu était assuré par des comédiens suffisamment jeunes pour être crédibles et porteurs d’une parole qui a concerné ceux qui se trouvaient dans la salle. Un texte et un théâtre qui parle bien du monde en perte de repères dans lequel les enfants et jeunes oscillent entre repères mouvants et lumières à se brûler les ailes. "Je suis jeune, tu connais ? Le foot, ça occupe, ça empêche de penser aux murs". Alors, "la balle est à vous. Demain, on part !". Les choses sont dites !

Une compagnie dauphinoise que nous aurons plaisir à suivre dans d’autres propositions.

 

Contact Espace Aragon : http://www.espace-aragon.net/

Retour à l'accueil