Spectacle de Stéphanie Joire vu le 15 mars 2013 au Point de Bascule (Marseille).

 

Interprétation et musique : Stéphanie Joire

Textes : Stéphanie Joire, Serge Scotto et Magali Braconnot

Lumière : Gilles De Cesare


vivant-3-toiles-4Genre : concert

Public : adultes

Durée : 1h environ

Création 2012

 

 

 

Attention, chansons fortes. Stéphanie Joire touche par ses mots, sa voix, son violon, ses guitares et ses autres instruments étranges tels cette grosse calebasse au son profond. Encore une fois, elle nous happe dans son univers. Artiste seule sur scène et protéiforme, elle enregistre devant nous sa propre voix... ou la nôtre, afin d'assurer les choeurs. Elle aime partager sa vision d'un monde adulte tout à la fois âpre et poétique (bon à savoir : sa vision de l'enfance peut aussi se goûter lors de spectacles colorés pour petits, voire tout-petits.). Certaines chansons font mine de vous embarquer dans une douce ballade romantique ou vous emplir de doux désirs pour mieux vous cueillir à la fin. Nous entrons dans un univers féminin et, on peut le dire, féministe. On s'en doutait, au vu du titre... Les thèmes les plus audacieux ou les plus controversés sont abordés car, dans ce tour de chant, Stéphanie Joire a fait un choix assumé. Elle l'explique même dans un des textes : ici, impossible de jouer aux trois singes dont elle ne comprend pas la sagesse hypocrite, ici on ne pourra fermer ni les yeux, ni les oreilles, ni la bouche.

Et c’est toujours fort, sensible, sincère et honnête. On pourra se sentir proche ou éloigné de cette vision très personnelle du monde et des rapports homme-femme, mais impossible de ne pas se sentir touché et d'être embarqué par l'indéniable charme et le charisme de Stéphanie Joire sur scène. Sa présence nous séduit, sa voix nous emporte loin, et lorsque la dernière chanson se termine et que les lumières se rallument, c’est comme une bulle aux parois fragiles qui éclate.

 

Toutes les chansons de ce spectacle sont issues du beau livre-disque du même titre, édité aux éditions 2vivesvoix. Quelques textes sont signés par d’autres auteurs, comme l'écrivain Serge Scotto qui était présent dans la salle avec son célèbre Chien Saucisse, capable d’aboyer gaiement pour accompagner les applaudissements !

Nous avons également eu le plaisir d’admirer sur place l’exposition des toiles de Zad, qui illustrent les chansons de Stéphanie.

 

Un petit mot enfin sur le point de Bascule, un lieu bien connu à Marseille depuis plusieurs années et qui se bat pour continuer d'exister. C'est un antre chaleureux où l’on se sent bien, où l’on mange bien, et à la programmation audacieuse et toujours engagée... la prise de risque avec humour ! De tels lieux sont à soutenir. Ainsi que des artistes comme Stéphanie Joire.

Retour à l'accueil