Memento de la compagnie Komplexkapharnaum (69)

Vu dans le cadre du festival In d’Aurillac le 19/08/09

Interprètes : Jérôme Aubrun, Julien Diag, Marc-Antoine Granier, Mathieu Monnot, François Payratsre, Germain Prévost et Marcelo Valente

 

La compagnie Komplexkapharnaum travaille sur l’image et les projections murales depuis plus de vingt ans, posant son empreinte artistique sur les murs des cités.

Avec son nouveau spectacle, traitant de la résistance, la compagnie nous emmène à travers un parcours urbain, pour inscrire ses traces au cœur de la ville. Ponctué d’une musique électro industrielle, percutante et agressive, ils commencent leur spectacle par une fresque d’images collées, dans une production mécanique et répétitive, à la gloire des résistants.

L’espace choisi pour cette première intervention n’offre pas une visibilité complète mais on se laisse  capturer par cette ambiance des « les temps modernes » au son déchirant.

Mené ensuite par deux groupes distincts, dans les ruelles d’Aurillac, chaque halte est ponctuée par des messages sur toutes les résistances – collages muraux, projections d’images, interview … - laissant parfois les spectateurs perplexes.

Les messages sur ces actes de résistance – actions individuelles, gage de notre liberté – pourraient lasser tant ils s’affichent en donneur de leçons, de façon trop direct, même si le propos  a effectivement du sens.

Néanmoins, le final avec sa ZAT- Zone Autonome Temporaire, autoproclamé avec son ambiance festive, très « libération », offre un vrai moment d’émotion et donne l’impression d’avoir participé à un grand moment.

 

Retour à l'accueil