Concert High tone
Concert High tone

Concert vu à Montpellier le 18 mai 2019, salle Victoire 2

 

Musiciens : Lionel Dumas aka "Dj Twelve", Dominique Peter aka "Selekta Dino", Julien Oresta aka "Aku Fen", Antonin Chaplin (Antok) aka "Natural High", Fabrice Oresta aka "Flaba Stone", Nicolas Thiry aka "Led Piperz": Genre : Dub, électro, hip-hop expérimental

Public : tout public

Durée : 1h30

 

Il est des soirs, où l’on s’apprête à enfiler ses charentaises, se faire chauffer une verveine-citron et appuyer sur le bouton de la télécommande lorsqu’un « bip-bip » familier nous pousse à sortir de notre léthargie.Ce fut donc un message de l’équipe de la salle Victoire 2 sur Montpellier me proposant de venir participer au spectacle : un concert de High Tone qui débute dans…30min !Il est des fois où l’on ne réfléchit pas longtemps. On retire ses charentaises, on remplace la verveine par un café serré et c’est parti pour une belle soirée qui s’annonce.

 

 

Je ne connaissais pas cette salle Victoire 2 à Montpellier. Le bâtiment s’élève comme une annexe au beau milieu d’un domaine arboré. Une boite rouge prête à accueillir, tout de même, bon nombre de sautilleurs ! Chloé est à l’entrée, charmante jeune fille, souriante et pleine d’humour : j’apprécie toujours les personnes qui savent réellement recevoir les spectateurs à leur arrivées.

La première partie : Association Travel Sounds feat Lucky MC pour un sound system reggae dub. C’est une association qui s’active dans la région et est connue pour l’organisation de différents événements, dont le Mash Up The Valley festival. Plutôt une belle mise en jambe en ce début de soirée.

 Puis ce fut le tour de High tone. Ce groupe a été créé en 1997 à Lyon et mélange bon nombre d'influences musicales : dub jamaïcain des années 1970, hip-hop, jungle, drum and bass, techno, sonorités orientales. Ils ont sorti leur premier maxi 45T en 1998. High Tone, avec les groupes Improvisators Dub ou Zenzile, s'inscrit comme représentant d'un nouveau style de dub, porté sur la fusion et l'expérimentation sonore. J'ai connu ces groupes, les ai vus, plusieurs fois même, dans les années 2000 et je les ai toujours beaucoup aimés. Le dub est un genre musical issu du reggae jamaïcain, un remixage réalisé en temps réel et  qui met en avant le couple rythmique basse/batterie et des effets de son. High tone est un groupe réellement scénique. Il joue sur différentes disciplines dont la lumière et le son. Il se réalise face à son public, il teste et expérimente.

J’ai retrouvé les premières mélodies du dub de mes 20 ans et ça réchauffe le cœur. Mais  j’ai également découvert de nouvelles sonorités, plus techno et orientales. Toujours tant d'énergie qui nous enveloppe et qui transcende la salle. J’ai tout de même été étonnée par la durée du concert : 1h! 23h et c’était bouclé, comme notre ceinture car nous étions déjà installé dans la voiture prêt à partir. Pourquoi cette limite de temps ? Je m’attendais au minimum à une bonne ½ heure de plus, et je n’étais pas la seule dans la salle au vu des rappels. Dommage.

Il est des soirs où rien ne se passe comme prévu et qu’on se sent bel et bien vivant ! J’ai retrouvé à mon retour ma verveine tiédie qui m’attendait près des charentaises sous la télé !!

 

Retour à l'accueil