Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

28 juillet 2013 7 28 /07 /juillet /2013 11:34

Caliband Théâtre (76) Pinochio.jpgvivant-3-toiles-4

D’après le conte de Collodi et l’adaptation théâtrale de Lee Hall

Interprètes : David Jeanne-Comello, Mathieu Létuvé, Jean François Levistre, Gabriella Meroni

Théâtre

Tout public à partir de 8 ans

Durée 1 h 10

 

Avignon Off, Présence Pasteur, à 12 h 20 h  du 8 au 31 juillet 2013


On a retrouvé le corps inanimé d’un petit pantin, mort par pendaison, dont l’autopsie révèle l’identité… Une enquête difficile s’engage menée par un narrateur/enquêteur présent sur le plateau mais un peu à l’écart. Par un jeu de flash backs, il nous relate l’histoire depuis  la « naissance » d’un Pinocchio, qui sitôt créé prend la poudre d’escampette... Tous les protagonistes vont alors défiler et être auditionnés,  Gepetto le père, et tous les individus patibulaires qu’a côtoyés Pinocchio, les fripouilles Renard et Chatte, les saltimbanques du cirque, Mangefeu, etc...

 

Le décor est froid, fait d’une sorte de mur  métallique modulable qui occupe le fond de l’espace scénique, avec  portes, tiroirs, trappes, par où les comédiens entrent et sortent, et qui peut s’ouvrir en son milieu,  pour figurer par exemple le cabaret du « Homard rouge ». La lumière est travaillée dans les tons bleutés, blafards, froids, l’ambiance est embrumée, glauque, la lourdeur en est encore accentuée par des musiques et chansons  genre réalistes « slamées », en direct. Une sorte d’écran sphérique sert de « radiographie »  à des scènes en ombres chinoises, permettant une certaine distanciation, comme pour l’autopsie du corps du pantin.

 

L’adaptation théâtrale du  conte de Collodi  par Lee Hall propose un Pinocchio moderne, bien plus rebelle et insupportable que celui que les adaptations habituelles,  sorte de Gavroche qui poursuit néanmoins  le parcours initiatique semé d’embûches supposé le mener vers l’humanité et l’âge adulte.   La version genre polar sordide proposée par le Caliband théâtre, va encore plus loin. Et même si certaines scènes sont traitées sur un mode plus amusant et les personnages caricaturés, pour certains affublés de masques, on est vraiment loin d’un conte pour enfants et plus proche d’une tragédie tout public. En ce sens, le titre aurait pu être « Vie et mort d’un pantin » plus adapté à la réalité…

 

Les comédiens sont tous épatants, et donnent l’impression d’être bien plus nombreux tant ils sont dynamiques. Gabriella Meroni, avec son physique fluet, androgyne, campe un Pinocchio particulièrement espiègle qui n’en fait qu’à sa tête et a le chic pour se mettre dans des situations dramatiques. L’ensemble est très surprenant et bien sûr très novateur, en tous cas pour ce qui est des adaptations qu’il m’a été donné de voir jusqu’à présent.   

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Cathy de TOLEDO - dans Spectacle Tout public
commenter cet article

commentaires