Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

26 juillet 2014 6 26 /07 /juillet /2014 14:08

spectacle_12599.jpgPar Philippe Gonnet (26), vu le vendredi 25 juillet 2014 à 15h30, au Festival d’Avignon au Collège de la Salle

 

Auteur, Concepteur et interprète : Philippe Gonnet

 

vivant-3-toiles-4Genre : Théâtre Jeune Public et manipulation d’objets

Public : à partir de 2 ans

Durée : 40 à 45 minutes

 

Monsieur Félicien est le propriétaire d’une ancienne fabrique de jouets. Chaque mercredi, il met son vieux magasin à la disposition des enfants du quartier pour qu’ils puissent s’y amuser. Et chaque mercredi soir, après le départ des enfants, il vient remettre de l’ordre dans le local resté tout en vrac. Mais ces jouets sont devenus pour lui comme des enfants sur lesquels il va reporter toute sa tendresse.

 

Le décor de la boutique est agencé avec grand soin, l’entrée est ornée d’un panneau à l’ancienne où figure le fait que le magasin existe depuis 1876. Côté jardin, un comptoir avec un joli téléphone d’antan, au fond un porte parapluie et un portemanteau, côté cour un ensemble d’étagères remplies de peluches et de poupées, au centre du plateau se trouvent éparpillés des jouets, un tricycle, une trottinette en bois, un cheval à bascule…

 

Quand Monsieur Félicien retrouve son magasin, après avoir soigneusement posé ses affaires, il s’enquiert du vécu de ses peluches. Ainsi, il s’adresse à « La poupée qui voit tout », à Bécassine devant sa poussette, aux moutons dodus, au petit chien coincé dans la cage, à la famille des ours, au grand tigre, au nounours cavalier…

A chaque jouet, peluche, poupée rangé, Monsieur Félicien échange avec et joue. Ainsi il chante, d'une très belle voix, avec les enfants du public « dodo, l’enfant do… »  pour dorloter le chien qui s’est fait tirer les oreilles dans l’après-midi et enfermer dans une caisse en bois; fait galoper le nounours sur ses épaules en fredonnant  « à dada sur mon bidet… » ; apprend à Bécassine comment bercer un bébé dans une poussette avec « fait dodo Colas mon p’tit frère… ».

Il entremêle des moments de douceur avec des petits jeux plus dynamiques où, par exemple, les ours racontent à son oreille leur journée au cirque. Ils font alors des cabrioles, galipettes et du trampoline ! Les sœurs girafes « couinent » sans cesse sans réussir à se calmer l’une ou l’autre pour lui dire pourquoi elles sont loin de leur mère. Le cochon marche et grouine sans aller se placer au bon endroit….

Quand chacun a retrouvé sa place, rejoint ses amis ou sa famille, que le grand tigre a su amadouer son maître pour, sous réserve d’être gentil, se placer hors de sa cage, Monsieur Félicien leur raconte « Le Petit Chaperon Rouge ». Le comptoir devient un plateau où des marionnettes de chaque personnage et une valise qui fait office de chambre pour la mère-grand deviennent le théâtre de ce conte. Puis, se préparant pour rentrer, il remet son manteau et son chapeau et découvre un rat en peluche agrippé à sa canne qui veut absolument partir avec lui !

Il finit par lui promettre des frites et des crêpes… pas au nutella, il n’en a pas mais à la confiture de fraises faite maison par Madame Félicien ! Pour le reste des locataires du magasin, avant de fermer la porte, il va actionner un manège avec sa musique et ses lumières pour que chacun puisse s’endormir rassuré.

 

Ce spectacle est rempli de notre histoire commune d’enfance : ses contes, ses comptines, ses jeux, ses disputes de place avec les camarades, ses repères avec les adultes (maîtresse, père, mère, grands-parents), qui sont évoqués pour tempérer les petites querelles entre les peluches, faits pour encadrer ou rassurer…

Un bien joli spectacle plein de douceur et de tendresse, avec un grand soin et beaucoup de coeur apportés par Philippe Gonnet dans la conception et la réalisation. 

 

Samuel Raynaud

Partager cet article

Repost 0
Published by Samuel Raynaud - dans Spectacle Jeune Public
commenter cet article

commentaires