Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • www.vivantmag.fr
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.
  • Site d'aide à la diffusion et à la programmation de spectacles vivants couvrant tous le grand Sud Est de la France, dédié aux programmateurs réguliers ou occasionnels, aux compagnies, mais aussi aux spectateurs.

Bienvenue

Couv-cata2010 WebBonjour et bienvenue sur le blog de Vivantmag.
Vous y trouverez l'ensemble des commentaires de nos correspondants sur les spectacles qui ont été vus. Ce service est en ligne en accès libre depuis février 2007.
Si vous souhaitez prendre contact avec l'une des compagnies présentées, adressez nous un mail à blog@vivantmag.fr, nous vous adresserons rapidement leur coordonnées.
Découvrez sur le site www.vivantmag.fr, le catalogue des spectacles repérés... et l'ensemble des services de l'Association d'Aide à la Diffusion Interrégionale du Spectacle Vivant, l'AdAdiff.
Le Catalogue Vivant 2013/2014 des Spectacles repérés est disponible...
> Commande en ligne sur le site.

Rechercher

Mode d'emploi...

Avec plus de 1.200 spectacles commentés sur ce blog, les correspondants Vivantmag - AdAdiff, ne se posent pas en censeur du spectacle, loin de là. Nous souhaitons seulement faire partager un point de vue, forcément subjectif, sur les spectacles que nous voyons. Chaque retour de spectacle est ouvert à vos propres commentaires, et n'hésitez pas à en laisser car ils enrichissent ce travail d'échange et de partage d'informations.
Pour faciliter la lecture des spectacles, nous mettons désormais en place un picto permettant de donner notre avis général sur le spectacle. En voici le détail :
Décevant
Moyen
Pas mal...
Bien !
On adore !!! 

les spectacles du Off 2014

Découvrez tous les spectacles commentés par les correspondants de Vivantmag, et présents sur le Off 2014 d'Avignon. Certains ont été vus à leur création, en salle ou sur d'autres festivals, ou sur des précédentes éditions du Off. Grâce à un travail de veille artistique tout au long de l'année, l'Adadiff met à votre disposition son équipe de correspondants et vous permet de disposer d'un regard extérieur et indépendant pour faciliter votre choix. Commentaires ici...

24 juillet 2013 3 24 /07 /juillet /2013 23:15

Compagnie Malampia (34)mise-a-mots.jpgVIVANT2-toiles-3

15-21 Juillet 2013, 18h, Château de Fargues (Le Pontet), 18h, Festival off d'Avignon, (vu le 20 Juillet)

Oeuvre de Gérald Gruhn

Mise en scène : Bernard Cenzi

Interprètes : Pierre Rouquette et Nicolas Scali

Régie lumière : Bernard Cenzi

 

Genre : théâtre, comédie grinçante

Public : adultes et adolescents

Durée : 1h10

 

Création Avignon 2012

 

La Compagnie Malampia monte généralement des pièces émotionnellement fortes et qui atteignent le spectateur en plein coeur. Dans "Mise à mots" une pièce se joue à la place d'une autre, comme un Bernard l'ermite se love dans la coquille de son hôte. ... et le public est contraint d'en être spectateur, car il lui est interdit de sortir !

Trop peu d'assistance malheureusement, ce jour-là au Château de Fargues

Voici l'histoire, peu vraisemblable mais fascinante : poussé par  "des forces obscures", un jeune acteur (N.Scali) se fait tueur à gages et doit abattre son partenaire, comédien classique d'âge mûr (P.Rouquette), dès leur entrée en scène le jour de la première. On le sent soucieux de perfection car pour lui, tout jeune, c’est une première … en tant que tueur. Ultime faveur d’un grand cynisme, la victime dispose de 3295 mots. Une fois cette réserve prononcée, elle sera abattue. Sous la forme d’un jeu cruel, la menace est claire. Le décompte commence et le stock de mots décroît à mesure que ce pauvre homme pose les questions les plus basiques, se rebelle, argumente... 2476 ... 1007 ... Le public (nous) est également menacé, car tout, absolument tout, est possible … C'est un peu inquiétant, car des coups de feu partent en direction des spectateurs. Et pourtant nous rions... Incrédule et même goguenard au début, le futur mort regardait ce petit jeune d’un peu haut ! Prenant progressivement la mesure de la réalité il se fera rusé, arrogant, suppliant, menaçant ou ergoteur, cherchant des échappatoires. Le jeu de P.Rouquette passe essentiellement par les mots, la gestuelle restant sobre, accentuée par son costume, frac et chapeau claque. Il exaspère son assassin en n’employant pas les mots justes et en se lançant dans des extravagances verbales. Dans une scène très drôle cet homme très policé ira jusqu’à sortir  les  injures les plus ordurières ! Le tueur de son côté est agité, expose des faiblesses incompatibles avec son rôle et des obsessions minables, se raccrochant aux ordres reçus d’en haut. L’humour est noir et grince à souhait ! Lorsque finalement le décompte est terminé ... spectacle à voir pour en connaître la fin surprenante!

Ce spectacle parle de manière décalée du théâtre dans le théâtre, des comédiens, des mots et interroge sur les prises de pouvoir et  la relation entre le bourreau et sa victime. C’est une drôle de pièce : absurde et inquiétante, elle fait également rire.

Par sa construction, "Mise à mots" intègre le public comme un troisième personnage menacé en bloc par le tueur et pris à témoin par la victime. Face à un public "compact" il doit se produire un effet "de masse" sortant chaque spectateur de son individualité pour le faire entrer dans ce huis-clos en tant que groupe solidaire. J'avais déjà asisté à ce processus théâtral dans une petite salle montpelliéraine où j'avais vu ce spectacle (à titre privé). Quel dommage qu'aujourd'hui les comédiens n'aient pas pu suffisamment s'appuyer sur la salle ici pour donner plus d'ampleur à leur jeu ! Je les ai d'autant plus admirés qu'ils ont réussi à nous étonner par leur duo contrasté. Mais comment apprécier ici l'ensemble du spectacle ? J'ai été étonnée que ce magnifique lieu proche d’Avignon et offrant une belle programmation ne puisse ni attirer le public, ni le garder entre deux représentations... Il y avait à peine quinze spectateurs ce jour là dans cette salle hors les murs .

Pendant le festival, peut-on sortir d'Avignon ?

Ce duel théâtral très original et riche en émotions est à voir et peut ouvrir sur d’intéressants débats.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Catherine Polge - dans Spectacle Tout public
commenter cet article

commentaires